Les couleurs du Japon

Étudier le japonais permet d’en apprendre un peu plus sur la culture japonaise. Il y a quelques temps, je me suis fait plusieurs fois la réflexion que la façon de parler des couleurs ou le choix des couleurs était très différent de la France.

Ce qui m’a étonné au tout début à mon arrivée c’est d’apprendre que la couleur que les enfants choisissent pour dessiner le soleil diffère selon les pays.

En France on va naturellement vers la couleur jaune, mais au Japon on choisit le rouge. Il n’y a d’ailleurs qu’à regarder les couleurs utilisées pour la météo pour remarquer cette différence.

Sur mon portable aussi l’emoticon du soleil est rouge, et celui de la lune est jaune.
Bon pour dessiner la lune, je prendrai naturellement un crayon jaune, même si pour moi la lune est blanche, mais si je prenais un crayon rouge pour faire le soleil, je pense que les gens se poseraient des questions, genre est-ce que j’ai pas dessiné la planète Mars à la place… ?

Cela dit, quand on regarde le drapeau du Japon qui représente le soleil (disque rouge), le choix de la couleur rouge parait évident.
(mais ce n’est que maintenant que je le remarque…). C’est vrai qu’en journée le soleil est plus jaune dans le ciel, mais tôt le matin et tard le soir le soleil est définitivement rouge.

Une des différences les plus notables quand on étudie la langue, c’est l’utilisation du mot « bleu » (ao) pour parler de choses qui sont fondamentalement vertes.

Tout le monde conviendra que les feux de circulation ont trois couleur : vert, jaune et rouge.
Au Japon ne n’utilise pas le mot « vert » (midori) pour parler du feu vert, mais le mot « bleu » .

Et ainsi le mot « bleu » est utilisé pour décrire des choses qui sont réellement de couleur verte :
la montagne
les pommes vertes りんご
le teint vert du visage 顔が
les feuilles vertes
 ….le bleu reflète également le fait qu’une chose n’a pas encore tout à fait atteint le stade de la maturation, comme un jeune homme 年 « année bleue ». D’ailleurs en France aussi quand on parle de quelqu’un qui débute quelque chose, on dit que c’est « un bleu »… !

Il semblerait aussi qu’autrefois, il n’existait pas de terme pour différencier exactement le bleu du vert et qu’on utilisait donc le même terme. Et ça ne s’applique pas seulement qu’au Japon mais plusieurs pays d’Asie ne font pas de distinction nette entre ces deux couleurs.

Il y a plusieurs expressions qui m’étonnent avec le bleu, comme quand on utilise cette couleur pour désigner…. la robe noire des chevaux qui est « bleu » 毛 ! Pourquoi ne pas simplement dire noir ?

Autre chose amusante, c’est la désignation des couleurs à travers une chose (fruit, arbre, animal…). En France on dit « marron », mais ici on utilise le terme « la couleur du thé » 色 (cha-iro) pour désigner l’ensemble des teintes du marron/brun. Ou bien….
« la couleur de la pêche » 色 (momo-iro) pour une certaine teinte de rose
« les cheveux de la couleur de l’or » 髪 (kinpatsu, ça se lit kinne-pa-tsou) pour parler d’une chevelure blonde
« la couleur des souris » ねずみ色 (nezumi-iro) ou « la couleur de la cendre » 色 (hai-iro) pour le gris
« la couleur de l’oranger » (bigaradier en fait, un type d’oranger) 色 (daidai-iro, ça se lit daille-daille-iro) pour l’orangé etc…
Il y a bien sûr énormément d’exemples. Bien sûr en France aussi on dit « rose », « orange » ou « menthe », mais globalement c’est plus pour désigner des teintes particulières.

Avec le temps, la désignation des couleurs change et je ne crois pas avoir entendu une seule fois le terme « la couleur de l’oranger » (daidai-iro) mais toujours le mot anglais « orange » (orenji, ça se lit o-rèn-ji), de même que l’anglais « pink » (pinku) me semble plus utilisé que « la couleur de la pêche » (encore que ça dépend des gens et du contexte).

Mais quand l’autre jour j’ai acheté une boite de crayons de couleur, j’ai pu voir que sur le crayon orange c’était bien écrit « daidai-iro« … ! Alors est-ce que c’est parce que les crayons de couleur sont plutôt utilisés par les enfants et qu’il faut leur apprendre le mot « daidai-iro » plutôt que « orenji » ?

Les couleurs sont aussi importantes lors de la préparation d’un repas, et il est de bon goût d’acheter les fruits et légumes de saison. On peut ainsi préparer un bento en respectant les couleurs de saison. Par exemple, la couleur du bento de printemps et celui du bento d’automne seront assez différentes.

La recette du bento de printemps peut-être trouvée ici (en japonais) et le bento d’automne est ici (en japonais).

Ça m’intéresserait de savoir si selon les pays il y a aussi des façon de nommer les couleurs qui n’ont rien à voir avec les autres pays, ou s’il y a des couleurs qui ont une signification particulière… genre l’amour c’est plutôt rose ou plutôt rouge ?

Si vous savez, n’hésitez pas à laisser un message ^^

Cet article a été publié dans 2015, apprendre, bento, couleur, Culture, En japonais, , http://schemas.google.com/blogger/2008/kind#post, Japan, Japon, japonais, Mochi Mochi, Mochi Mochi Japan, Vie Quotidienne, 弁当, 文化, 日本. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Les couleurs du Japon

  1. Coucou ! Merci pour ton article, il est très intéressant (et puis ça m'aidera bien de savoir ce que c'est que « la couleur des pêches » quand je débarquerai à Tokyo dans un mois et demi). Juste un petit mot sur l'amalgame entre le bleu et le vert : visiblement c'est assez courant ! En fait il y a quelques années j'avais lu un article d'anthropologie qui montrait la diversité des répartitions faites entre les couleurs selon les peuples. Pour les montagnes que les Japonais voient bleues, moi-même ça me choque à peine : il suffit d'en être un tout petit peu éloigné et elles apparaissent plus bleues que vertes. Pour le Soleil qui est représenté rouge, par contre, c'est une énigme. Peut-être le rouge est-il aussi choisi parce qu'il matérialise la chaleur du Soleil ?

    Sinon, après « les sons du Japon » et « les couleurs du Japon », je m'attends à un article sur « le goût au Japon » … On parle de shibui et de umami, dis ?

    Bonne continuation pour ton blog, chère Madmoizelle !

    J'aime

  2. Sweet dit :

    Merci pour ton commentaire !
    Pour la couleur rouge, c'est juste que le matin et le soir, le soleil apparait plus rouge que jaune, si nous en Occident on prend comme référence la couleur du soleil en journée, eux ile prennent la couleur du soleil…. à son lever et à son coucher !
    Pour le goût, je laisserai quelqu'un avec un sens du goût plus développé que le mien pour en parler…. 😉
    Bon séjour au Japon alors !

    J'aime

  3. Sana dit :

    Je note juste en passant que par contre, quand la période des sakura et autres fleurs se termine et que les fleurs tombent et que les feuilles sont vertes à nouveau, on appelle ça 新緑, nouveau vert. Comme quoi !

    J'aime

  4. Sweet dit :

    La logique de la langue japonaise parfois m'échappe…. !

    J'aime

  5. Béné dit :

    Daidai-iro a une connotation vieillotte d'après mon copain mais ils utilisent ce vocabulaire avec les enfants pour que ça ne se perde pas.
    Je n'avais jamais fait attention à la couleur du soleil mais maintenant que tu le dit… !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s