Tsuyunoten-jinja 露天神社 [Ôsaka]

Bonjour ! Tout d’abord bonne année à toutes et tous 🙂
明けましておめでとう!今年もよろしくね!

En lisant l’article de Béné no Fukuoka qui présentait un sanctuaire consacré à l’amour et aux couples, je me rappelé d’un sanctuaire similaire que j’avais beaucoup aimé, le Tsuyunoten-jinja 露天神社.



Celui-ci se trouve à Ôsaka Umeda 大阪梅田, soit vraiment en centre-ville, entre plusieurs buildings et proche d’une rue commerçante fort fréquentée. Avec la construction de la toute première gare d’Ôsaka à Umeda, le sanctuaire devint le protecteur de la région de Sonezaki et Umeda.

La date d’établissement du sanctuaire n’est pas connue mais située aux alentours du 6e siècle, les premières preuves de son existence remontent en tout cas à l’an 850. Hélas, comme beaucoup de sanctuaires, châteaux et temples, la structure n’est pas celle d’origine puisque détruit une première fois et reconstruit en 1622, détruit une seconde fois en 1945 et reconstruit en 1957, certaines parties datent quant à elles de 1993.
Il existe plusieurs théories expliquant le nom Tsuyunoten : selon la première il viendrait d’un poème de Sugawara no Michizane qui se serait retrouvé proche du sanctuaire au moment de l’écrire. Je serais bien en peine de vous le traduire correctement donc je vous propose la traduction anglaise et ma propre traduction qui est bien sûr copiée sur l’anglais, donc affreuse (d’ailleurs si quelqu’un a quelque chose de mieux….). Le nom tsuyu signifie “rosée” en français.
「露と散る 涙に袖は朽ちにけり 都のことを 想い出づれば」
(Tsuyu to chiru  Namida ni sode wa kuchinikeri  Miyako no koto wo  Omoi izureba)
Like dewdrops falling drip-drip, Telle la rosée tombante,
Teardrops have already decayed Les larmes ont déjà abîmé
My cuffs and sleeves, Mes manches,
As I have often looked back Pour m’être trop souvent retourné
My prosperity in the palace. Sur ma prospérité dans la capitale
(Eishiro Ito)
Un sanctuaire peut abriter les esprits de plusieurs kami, celui-ci est consacré à cinq kami (dieux) dont Sugawara no Michizane 菅原 道眞 et la Déesse du Soleil, à l’origine de la lignée des Empereurs du Japon, Amaterasu 天照.
Après cette petite partie historique, un autre élément intéressant : pourquoi ce sanctuaire est-il particulièrement connu ?
Peut-être macabre à première vue, deux amants se sont suicidés (心中) dans la forêt du sanctuaire le 7 avril 1703,  Tokubei 徳兵衛et Ohatsu お初. Leur histoire fut adaptée sous forme d’une pièce de théâtre « bunraku », Suicides d’amour à Sonezaki 『曾根崎心中』 et de par son succès, le sanctuaire fut ainsi connu sous le nom de la femme : Ohatsu-tenjin お初天神. Vous pouvez lire leur histoire en français ici.

Ohatsu et Tokubei

Pour résumer grossièrement, Tokubei qui travaillait pour son oncle était si sérieux que son oncle pensait le marier avec la nièce de sa femme pour garder le business dans la famille si j’ose dire ! Mais il était déjà en couple avec Ohatsu, une prostituée et ne pouvait accepter un mariage qu’avec sa bien-aimée. Son oncle prit ombrage et fit en sorte de faire payer au sens propre et figurer Tokubei en lui demandant le remboursement de la dot. Celui-ci parvient à récupérer de l’argent mais alors qu’il allait rembourser la dette, il prêta l’argent à un ami très cher… qui le trahit presque aussitôt. En plus de cela, l’ami accusa Tokubei d’être lui-même un escroc. Tokubei ne pouvait plus rembourser son oncle et souhaita se suicider pour regagner son honneur, en informa Ohatsu et ils décidèrent de se donner la mort ensemble dans la foret du sanctuaire Tsuyunoten.

Aujourd’hui le sanctuaire est fréquenté entre autres par des couples, espérant avoir des liens d’amour aussi forts que Tokubei et Ohatsu (sans la partie suicide, un peu trop définitive…). Côté ema et porte-bonheur, tout tourne autour de l’histoire du triste couple, il y a entre autre des ema sur lesquelles on peut donner à une tête de femme fardée (Ohatsu) un visage. Je dois avouer être particulièrement admirative et amusée par les petites œuvres accrochées dans le sanctuaire. A l’intérieur on trouve bien sûr des panneaux traduits en plusieurs langues racontant l’histoire des deux amants ainsi qu’une statue qui les représente.

C’est un sanctuaire que j’ai beaucoup apprécié, il est proche d’une grande station de métro (15mn à pieds), pas trop trop fréquenté et très joli (^^).

Il y a parfois des chats qui trainent dans des sanctuaires ^^

 
6h- minuit 
   
[voir sur GoogleMap]

〒530-0057 大阪府大阪市北区曾根崎2丁目5−4
〒530-0057 Ōsaka-fu, Ōsaka-shi, Kita-ku, Sonezaki, 2 Chome−5−4
 
* Marché aux puces : premier vendredi de chaque mois
* Matsuri d’été : troisième vendredi & samedi de juillet


Cet article a été publié dans お初天神, Ôsaka, Conseil, 縁結び, enmusubi, 露天神社, Goshuin, http://schemas.google.com/blogger/2008/kind#post, J'ai testé pour vous, Japon, Jinja, Kansai, Mochi Mochi Japan, Ohatsu, Sanctuaire, Tokubei, Tsuyunoten, 大阪, 日本. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tsuyunoten-jinja 露天神社 [Ôsaka]

  1. Aurélie dit :

    Les visages sont très amusants, c'est drôlement dessiné mais c'est joli.
    L'histoire est triste mais j'ai l'impression que les histoires d'amour japonaises sont toutes tragiques.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s